A, à

Le n° 1 des homophones à ne pas confondre quand on apprend le Français, c’est le duo a (du verbe avoir – conjugué au présent et à la 3ème personne du singulier) –  et le à (préposition).

Bien que nous ayons déjà couvert les 2 dans des posts précédant, ce qui les différencie prend plus de sens quand on les oppose directement.

Peux-tu le conjuguer à l’imparfait ou pas ?

Si tu peux remplacer a par avait dans la phrase que tu t’apprêtes à formuler, alors il faut utiliser le verbe a.

Ex : Il a beaucoup de style

Sinon, il faut utiliser la préposition à, écrite avec un accent grave au-dessus.

Ex : Il ne nous reste plus qu’à voter.

Ce moyen mnémotechnique est non seulement très simple, mais en plus il fonctionne à chaque fois. Pas d’exception. Cool n'est-ce pas?


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés